Acrosémantiches

Un acrosémantiche consiste en une double contrainte d’écriture :

  • on choisit un mot pour l’acrostiche (par exemple POEME)
  • on choisit un registre sémantique (noms d’animaux ; oulipiens fameux ; …)

et c’est parti :

PEREC -cité d’une autrice peroxydée au cortex idéal
OULIPO -talamus s’amuse. Que jamais ne s’usent les muses
ETIENNE les rennes des antiennes oulipiennes
MELOIS -gnant en m’empoignant loin des gnagnagnas. Ces jeux
ET COPAINS -finiment la fine caque de mes nuits d’ennuis !

(des fois, il faut tricher un peu !)

Quelques exemples d’acrosémantiches :
CORONAVIRUS
POMPIDOU
– CONFINEMENT
Avatars de Nerval
PHILHARMONIQUE (par Gilles Esposito-Farèse)

Un acrOLOsémantiche de Gilles Esposito-Farèse
PLURILINGUISME